Quelle ruche choisir ?

Quelle ruche choisir ?

 

Voici un petit comparatif des différentes marques de ruches que vous pouvez notamment acheter.

Comparaison des quatre principales types de ruches que sont : les ruches Dadant, Warré, Voirnot et Langstroth.

La ruche Voirnot

Les ruches Voirnot sont de forme verticale souvent proche de la forme cylindrique pour une meilleure répartition de la chaleur. Elle est souvent grande et élevée. Elle est souvent utilisée dans les lieux montagneux car elle résiste aux rigueurs de l’hiver. On la trouve notamment dans les Alpes, en Suisse où encore en Allemagne. Ses dimensions sont larges de 36 cm x 36 cm x 36 cm ce qui lui offre un large espace de provision. Des hausses peuvent être adaptées de dimensions soit de 13,5 cm x 33 cm où de 16,5 cm x 33 cm. Cette ruche est divisible ce qui la rend particulière, elle possède deux demi-corps de 10 cadres chacun. Son prix reste un frein le premier prix est de 120 euros et peut grimper jusqu’à 250 euros. Idéal pour les ruches au dessus de 500 mètres d’altitude. Un inconvénient également important les cadres sont difficiles à enlever.

La ruche Warré

Les ruches Warré sont plus récentes que les autres ruches et a été créée par un abbé Emile Warré grâce à son expérience de l’élevage des abeilles. Il l’a conçu pour respecter un élevage attentionné de la colonie d’abeille. Sa conception ne diffère que peu des autres ruches à part qu’elle est divisible et qu’elle utilise des barrettes avec un leurre de cire de petite dimension à la place de cadres bien plus volumineux. Lors de la récolte la destruction des rayons est obligatoire avec les barrettes mais cela présente l’avantage pour les abeilles de recréer des rayons tout les ans. Les dimensions de ces barrettes sont de 3,15 cm x 2.40 cm bien moins importantes que des cadres. Le prix de la ruche reste un point important de 35 à 50 euros même s’il faut ajouter 90€ pour les hausses.

La ruche Langstroth

Les ruches langstroth sont le modèle standard de ruche aux Etats-Unis. Elle fut créer par le pasteur Américain Langstroth est repose sur le principe du « Bee Space » où espace pour abeille. Le modèle Langstroth est également appelé ruche divisible. Le plus connu des modèles et le modèle 10 cadres. Deux divisions de 10 cadres chacune. La ruche langstroth est très similaire de la ruche Datant mais néanmoins offre quelques disparités. Sa capacité les 2/3 de la ruche Datant, divisible et plus maniable. Elle est légère et retirer les cadres s’avèrent facile sur cette ruche. Elle s’avère idéal pour les apiculteurs qui transhument. L’inconvénient est que par temps froid la hausse est difficilement accessible convient aux professionnels. Son prix est relativement important mais reste un peu en dessous des autres ruches de 95 à 120 euros.

La ruche Dadant

Nous finirons par les ruches Dadant standardisées notamment en Europe et en France. Elle est plus chère que ces concurrentes mais plus résistantes aussi. Il est préférable qu’elle soit utilisée par des professionnels notamment pour la visite de printemps. Retirer les hausses du corps de la ruche peut s’avérer difficile. Il faut privilégier les accroches en plastiques plutôt qu’un bois. De taille importante, les grandes colonies d’abeilles sont très adaptées à celle-ci contrairement aux petites colonies.

Pour conclure, il faut bien comprendre que toutes les ruches citées offrent chacune leurs avantages et inconvénients et qu’il convient notamment de choisir sa ruche en fonction notamment de l’élevage que vous pratiquez, du lieu où vous vous situez et du biotope où vous vous trouvez.